Là où les rivières se séparent – Mark Spragg

Mark Spragg est né en 1952 et a grandi dans un ranch du Wyoming. Il évoque son enfance et sa jeunesse passées parmi les chevaux au cœur d’une nature rude et majestueuse dans Là où les rivières se séparent, récit autobiographique primé par une association de libraires indépendants aux États-Unis. …

Les éditions Gallmeister

Mon aventure commence lors d’une rencontre avec les éditions Gallmeister, invités par mes libraires. Une soirée littéraire passionnante avec la découverte des grands espaces. Fondées en 2005, les éditions Gallmeister sont spécialisées en littérature américaine. Célèbre pour ses publications de nature writing, la maison propose aussi d’autres genres, comme des romans noirs ou des polars, avec toujours pour ambition de publier des histoires marquantes. 

J’ai aussi découvert le roman noir mais je ne l’ai pas encore lu.

Là où les rivières se séparent

“J’ai grandi au sein d’une entreprise familiale. J’ai grandi à Holm Lodge. C’est le plus vieux ranch-hôtel du Wyoming. Quand j’étais petit garçon, je savais que le ranch se trouvait à dix kilomètres de l’entrée est du parc de Yellowstone, mais je ne savais pas que je vivais dans le plus grand espace vierge de toute clôture aux États-Unis, Alaska excepté. Ça, c’est ce que je sais aujourd’hui. À l’époque, je savais seulement que j’étais libre sur cette terre.”

Dans la tradition des grands récits de l’Ouest, Mark Spragg ranime ici un monde empli de liberté, où l’homme se confronte à la nature et à lui-même. Je me retrouve dans ses lignes, avec mes chevaux, la montagne, les espaces sauvages.

Le Wyoming

Le Wyoming est un État de l’ouest des États-Unis caractérisé par de vastes plaines et les montagnes Rocheuses. Le célèbre parc national de Yellowstone, espace de loisirs sauvage de presque 3 500 miles carrés, abrite des centaines d’espèces animales, des canyons impressionnants et des rivières alpines. Les geysers du parc comprennent l’emblématique Old Faithful.

Au sud, le parc national de Grand Teton est réputé pour ses domaines skiables dans l’arrière-pays, ses sentiers forestiers et la rivière Snake. Densité : 2,3 hab./km2

A lire pour voyager

J’ai sincèrement adoré cette lecture dépaysante. Oui, j’avoue, ça fait du bien de rêver de ces chevaux sauvages dans de grands espaces et de découvrir la vie de ce petit garçon. Certains passages sont assez durs car cette famille organise des chasses à l’ours pour les touristes citadins. Mais je ne veux rien dévoiler 😉 Tu peux lire mes aventures équestres sur le blog Equi-Wild mais ma vie est plus calme que celle de Mark Spragg.

Peut-être avez-vous lu ce livre ? Allez-vous tenter l’aventure ? A vos commentaires, bises, Angélique 🙂

Tu peux lire mes aventures équestres sur le blog Equi-Wild mais ma vie est plus calme que celle de Mark Spragg.

 

Author: Angélique

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature
Naturopathe et Ecothérapeute (Une quête de soi avec le cheval pour guide)
Conférencière, Auteur
Études et recherches : Éthologie et cognition comparée

4 thoughts on “Là où les rivières se séparent – Mark Spragg

Merci de laisser une trace de votre passage, je vous lirai avec plaisir.