Refleurir : La dépression et moi

Refleurir, j’aime beaucoup cette image et c’est simplement le titre de mon carnet. Je me suis fait ce cadeau dont je vais te parler dans les lignes qui vont suivre.

Du temps pour moi

Les derniers jours du mois d’août coulent paisiblement à Vocance où j’ai installé les chevaux. Nous sommes sous les arbres, en altitude, et c’est bien agréable.

Finalement, la décision de fermer l’Oasis au public cette année m’a déjà soulagée. Alors bien sûr, je vais continuer à nettoyer et entretenir les terrains et travailler avec les chevaux. Mais j’aurai du temps pour moi, celui que je ne donnerai pas en fait, c’est un peu égoïste mais nécessaire.

Refleurir : La dépression et moi

Je vais enfin refleurir. En fait, je crois que j’ai arrêté à temps avant de m’enfoncer dans une profonde dépression. Dois-je m’en féliciter ? Dépression et moi n’est pas tout à fait une lecture mais plutôt une aide, un carnet à compléter.

La couverture est agréable à l’œil et je trouve qu’elle exprime très bien le sujet. Un fond noir avec des fleurs colorées et leurs pétales qui volent avec légèreté. Je me reconnais dans ces couleurs, ces fleurs et je m’imagine refleurir dans mon jardin.

Longtemps, j’ai noirci à l’encre noire des carnets noirs qui se sont colorés peu à peu. C’était une autre vie, loin de la nature et sincèrement je suis à ma place en Ardèche lol.

Ouvrons ce carnet

Quand tu ouvres le carnet, tu peux lire cette simple phrase : “Je m’aime”. J’ai vraiment oublié de m’aimer et de prendre soin de moi, je dois l’avouer.

Dans ce carnet, je note chaque jour mes objectifs ainsi que la qualité de mon sommeil. En général, la dépression perturbe le sommeil et le rythme quotidien mais je dors étrangement bien.

Je détermine aussi l’importance de mes émotions et de mes plaintes physiques. J’ai remplacé ce qui ne me concerne pas pas les maux de dos et les troubles digestifs par exemple. Matin et soir, je prends conscience de mon être complet. J’aime positiver le matin et faire un bilan le soir car je peux toujours être fière de ma journée.

Sortir de la dépression

Alors bien sûr, tu as raison, sortir de la dépression n’est pas si simple car nous connaissons mal l’équilibre chimique du cerveau humain. Cependant, nous pouvons tous faire l’effort de vivre pleinement l’instant présent et si besoin, de demander de l’aide. J’applique pour ça mes propres conseils sur le lâcher-prise que tu peux retrouver en podcast.

 

Refleurir

Pour conclure, ce simple carnet peut t’aider à refleurir toi aussi, même si je lui reproche son manque d’originalité. Il va m’obliger à prendre mon bullet journal pour mes projets créatifs, mes photos 😉 et mes longues marches dans la montagne. Si tu souffres d’un syndrome dépressif, fais toi un cadeau même si tu choisis un autre carnet.

 

Chers lecteurs, chères lectrices, je vous souhaite une agréable semaine et bon courage à ceux qui retournent au charbon. A plus, Angélique.

 

Author: Angélique

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature
Naturopathe et Ecothérapeute (Une quête de soi avec le cheval pour guide)
Conférencière, Auteur
Études et recherches : Éthologie et cognition comparée

10 thoughts on “Refleurir : La dépression et moi

    1. Je dirais que j’en ai plein le dos 😂. Mais c’est digestif et lié à mon état d’esprit.
      Aujourd’hui j’ai passé la journée à cheval et je vais très bien. Je suis bien fatiguée d’ailleurs.
      La dernière “cliente” et “stagiaire” m’a totalement dégoûtée et cette goutte d’eau a fait déborder le vase.
      Je vais remettre mes chevaux à l’écurie la semaine prochaine, ça m’évitera de continuer à voir les siens maigrir dans un pré rasé, sans nourriture.
      C’est désespérant, l’humain est vraiment un animal dont cette planète se passerait avec bonheur.
      Des bisous, merci beaucoup pour cet agréable message 😘😘

  1. bonjour, comment v as tu? c’est un beau carnet. j’espère qu’il t’aidera. je comprends que tu aies envie/besoin de fermer l’oasis cette année. je reprends le boulot mardi et franchement j’ai pas envie. pourtant j’adore mon travail. c’est honteux 😉 passe un bon week end et à bientôt!

  2. 😔Je pensais que j’avais vu tous tes derniers articles. 🤔
    Me voilà. Je trouve intéressant ces carnets tout prêts destinés à nous aider, peu importe le sujet du moment qu’il nous parle mais je les trouve souvent trop limités. Quelqu’un de débrouillard saura contourner les limites mais les autres, il y a des chances pour qu’ils lâchent.
    Refleurir, l’idée est vraiment excellente.
    Je suis désolée de réagir à cet article presque un mois après sa publication.
    J’espère que tu vas mieux, que ce carnet t’a aidé. Et si ce n’est pas le cas, je souhaite que tout rentre dans l’ordre pour toi, autant que possible.

    1. Merci pour ce mot d’encouragement. Oui ça carnet me fait prendre conscience de pas mal de choses.
      Je continue à le remplir chaque jour. Il me rappelle mes limites, celles que je dois respecter.
      Oui, je vais mieux. J’ai cette capacité à me relever grâce à de petites bonheurs 😉.
      Je te souhaite une excellente journée 😘

Merci de laisser une trace de votre passage, je vous lirai avec plaisir.