Therapy Journal : La boite à bonheur

Aujourd’hui, je profite du beau temps pour nettoyer mes parcs. C’est un travail difficile physiquement mais j’y trouve une forme de thérapie entourée de nature. Je vais te parler de ma boite à bonheur et partager une magnifique journée.

L’écriture thérapeutique

Je fais une pause pour écrire, regarder autour de moi ce paysage grandiose, ces grands espaces. C’est le moment de ma therapy journal, quelques instants seules avec moi-même. J’adore prendre des photos que je collectionne comme souvenirs de ces moments précieux. Dans les moments difficiles, j’ouvre cette boite à bonheurs.

Pendant que je débroussaille, les chevaux tondent une petite parcelle de terrain en contrebas. Demain, je sortirai pour une promenade alors je note ce dont j’aurai besoin dans mon bullet journal. Mes carnets me suivent partout.

Therapy Journal

Il est midi et le clocher de l’église marque les heures, il me donne un repère. Je vais bientôt rentrer pour terminer le tapis de selle de Gaya. Créer est aussi thérapeutique car j’aime choisir des tissus, mélanger les couleurs et améliorer le confort des chevaux.

Dans ma therapy journal, j’ai aussi dessiné des vêtements pour moi parce que les stylistes ne travaillent que pour les citadins 😉 Je crois que je peux m’occuper des chevaux et débroussailler en restant élégante et féminine… Alors je note toutes mes idées, mes pensées et je fais des croquis sans me fixer d’objectif.

Pour Ganesh, c’est l’heure de la sieste. Il ne broute plus, il ferme les yeux et chasse les mouches. Je vais le rentrer dans son pré avant de partir parce que les chevaux ont plus d’espace ici.

Finalement, tu te demandes peut-être ce qu’est la therapy journal ?

Des feuilles de papier, un stylo, quelques crayons et un petit coin rien que pour toi. Des photos que tu colles parce qu’elles te rappelleront que tu évolues chaque jour vers ce que tu désires tout au fond de toi. Et puis l’écriture de tes moments de joie mais aussi de tes larmes. Je suis comme toi, j’ai des moments difficiles et j’ai besoin de les confier.

La therapy journal est presque un journal intime, un confident. Mon carnet soulage mon esprit, mon âme et même mon corps. Je dois boire 2.5L d’eau par jour alors je note pour ne pas oublier.

Avec mes photos, je ferai une page pour mon memory book

Avec mes photos, je ferai une page pour mon memory book que je partagerai avec toi. Je profite de cette vie ancrée dans le sol, le réel, la nature. Je suis loin du numérique et ça fait du bien.

Et toi, as-tu un carnet therapy journal ? Aimes-tu écrire et prendre des photos ?

Je termine ce billet en te souhaitant un très bon week-end. Prends soin de toi.

Author: Angélique

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature
Naturopathe et Ecothérapeute (Une quête de soi avec le cheval pour guide)
Conférencière, Auteur
Études et recherches : Éthologie et cognition comparée

9 thoughts on “Therapy Journal : La boite à bonheur

  1. J’aime beaucoup le concept mais je n’ai vraiment que mon bujo qui sert à beaucoup de choses au final. Je n’y mets pas de photo parce que je n’en imprime pas. Je dois avoir 5 ans de photos à sortir. 😳

    Si ça t’aide dans ton quotidien et te permet doublement de profiter de tes chevaux alors c’ est génial.

    C’est aussi super que tu crées tes tenues.

    Merci pour ce chouette partage. 😘

    1. Coucou 😉. Mon nouveau bujo est pré-rempli alors j’y ajoute des pages. Dans le carnet bleu, j’ai les papiers et les assurances des chevaux. Je dois toujours l’avoir sur moi alors il y a un mini carnet dedans.
      5 ans de photos à sortir ????? L’occasion de faire le tri peut être ? 😶 J’imprime mes photos préférées.
      Je n’ai pas eu le temps de finir le tapis de Gaya mais je vais sortir quand même.
      Bonne journée 😘

      1. Coucou, c’est top pour tes carnets même si tu dois rajouter des pages.

        J’ai déjà fait un tri. J’ai un dossier “photos à sortir” même si ça doit faire deux ans que je n’ai pas complété le dossier. Le truc, c’est que c’est tellement long à charger sur le site par lequel je passe pour les développer que j’ai la flemme. Il faut que je me décide à les sortir petit à petit. J’ai envie que les enfants puissent en avoir quelques unes d’eux, d’imprimées.
        Courage pour le tapis de Gaya. Et bon dimanche. 😘

  2. bonjour, comment vas tu? je ne tiens plus de journal depuis des années déjà. mais comme tu sais j’ai un bujo. j’aime aussi créer, écrire, m’évader par les arts. passe un bon vendredi et à bientôt!

Merci de laisser une trace de votre passage, je vous lirai avec plaisir.